Comment le manque de sommeil modifie-t-il l’humeur ?

Comme la nourriture et l’eau, le sommeil est l’un des éléments indispensables pour rester en bonne santé. C’est pourquoi il est essentiel de bien dormir. D’autant plus que le manque de sommeil a de nombreux effets sur notre organisme. La mauvaise humeur en fait partie. De même que la dépression, la fatigue ou encore le ralentissement du cerveau. Pour éviter ces effets, il faut améliorer son hygiène de sommeil. Notre santé physique et surtout mentale en dépend. Découvrez tout ceci en détail dans cet article.

Les effets du manque de sommeil

Le manque de sommeil survient lorsqu’on a mal dormi ou pas suffisamment. Dans les deux cas, pour y remédier, il faut améliorer l’hygiène de son sommeil. Sachez qu’un adulte a besoin de dormir au moins 7 heures par nuit pour être en bonne santé. Cependant, ce n’est pas toujours le cas pour ceux qui souffrent d’insomnie. Mais il est possible d’y arriver en utilisant un lit confortable. D’ailleurs, ce sera difficile de bien dormir dans un lit usé (ressorts apparents ou creux). Dans ce cas, il faut rapidement en changer. D’autant plus que très souvent, un matelas peu confortable ou un mauvais sommier est la cause de l’insomnie. Il existe de nombreux excellents modèles. C’est le cas du sommier coffre et du matelas en mousse à mémoire de forme. En les utilisant, vous dormirez paisiblement et optimiserez l’espace de votre chambre.

En outre, l’insomnie a plusieurs effets sur l’organisme. Elle favorise la dépression et l’anxiété. De plus, les pensées négatives affluent, plus que d’habitude. Ce qui réduit le moral à zéro. Et quand on a le moral bas, on a tendance à être plus agressif, triste et irritable. Et ce, même si on est joyeux et doux d’habitude. En réalité, le manque de sommeil affecte profondément notre santé physique et surtout mentale. Il peut même causer une certaine léthargie.

En fait, le manque de sommeil peut affecter plusieurs parties du cerveau. Le cortex préfrontal et l’amygdale en font partie. Le premier est la partie en charge du raisonnement et de la prise de décision. Le second est la zone qui est responsable de la régulation de la peur. Résultat :

    • On est plus stressé et anxieux.
    • On est moins efficace dans nos activités.
    • On se sent constamment épuisé et peu motivé.
    • On est souvent de mauvaise humeur, irritable et coléreux.
    • Notre appétit augmente, ce qui nous fait prendre du poids…

Mauvaise nuit, mauvaise humeur

Une nuit est mauvaise quand on ne dort pas bien. Soit on met du temps à s’endormir, soit on se réveille plusieurs fois dans la nuit. Et le matin, on se sent sonné et peu frais.

Il a été scientifiquement prouvé que les individus passant une mauvaise nuit voient leurs émotions positives, comme la gaieté, diminuer. Ces dernières font place aux émotions négatives comme la colère, menant ainsi à une mauvaise humeur. En d’autres termes, le manque de sommeil diminue la bonne humeur. Ce qui confirme l’étroite relation entre l’insomnie et la dépression. 

Conseils pour améliorer l’hygiène de son sommeil

D’après ce qu’on vient de voir, un sommeil de bonne qualité est très important pour la santé. Heureusement, il existe de nombreuses solutions qui peuvent aider à vaincre les troubles du sommeil, dont l’insomnie. En effet, on a déjà vu que la première solution consistait à utiliser un lit confortable. En l’occurrence, un sommier coffre et un matelas en mousse à mémoire de forme. Ces deux éléments offrent un soutien optimal.

Il faut aussi instaurer de bonnes habitudes de sommeil. Il s’agit de dormir à heure fixe et aussi de se réveiller à heure fixe. Toutefois, il ne faut changer ces habitudes sous aucun prétexte. Ce parce que le corps a besoin de repères.

La caféine altère également la qualité du sommeil. Il vaut alors mieux limiter la consommation de café.